Ouvertes sur tous les domaines
de la curiosité contemporaine depuis 1968

NEWSLETTER

Le vampire de la rue des Pistoles + Livret

Jean Contrucci

« Jean Contrucci réussit la prouesse d'écrire, dans la grande tradition du genre, un vrai feuilleton populaire - de ceux dont on disait autrefois qu'on ne les lâchait pas. » Jérôme Garcin, Le Nouvel Observateur 
« Je livre aux scénaristes de la télévision une nouvelle idée de héros récurrents : l'attelage Signoret-Baruteau. Il devrait connaître le succès, bien au-delà des rivages méditerranéens. » Patrick Poivre d’Arvor Nice-Matin
Marseille, avril 1907. Par une nuit de tempête de mistral dans le vieux quartier du Panier, se noue un drame aussi insolite que terrifiant. Pris pour un fantôme par un passant attardé, un macchabée ficelé dans un drap, ouvert en deux et soigneusement recousu au point de surjet, est retrouvé contre le mur de la Vieille-Charité. Raoul Signoret, reporter au Petit Provençal se lance dans une enquête que son oncle Eugène Baruteau, chef de la Sûreté entend mener rondement d’autant plus que Clémenceau, le « premier flic de France » exige du rendement.
Avec l’aide de Tino, un camarade d’enfance devenu plombier-zingueur et du coiffeur Néné, « tour de contrôle » du quartier, Raoul suit la piste d’un bien étrange criminel, guérisseur et prophète-fou, aux pratiques sanglantes, qui le conduira à remonter le temps jusqu’à la fondation de Marseille où perdure un culte millénaire ressuscité par une secte d’illuminés. Cécile, l’épouse du reporter est une fois de plus de la partie, secondée par les enfants du couple trop heureux de jouer aux détectives.

Découvrez d'autres livres