Le Complexe de la Sorcière

Isabelle Sorente

Couverture
FREN

«  Les histoires que je lis sont celles de femmes accusées d’avoir passé un pacte avec le diable parce qu’un veau est tombé malade. Les histoires que je lis sont celles de femmes qui soignent alors qu’elles n’ont pas le droit d’exercer la médecine, celles de femmes soupçonnées de faire tomber la grêle ou de recracher une hostie à la sortie de la messe. Et moi, je revois le cartable que m’a acheté ma mère pour la rentrée de sixième, un beau cartable en cuir, alors que j’aurais voulu l’un de ces sacs en toile que les autres gosses portent sur une seule épaule, avec une désinvolture dont il me semble déjà que je ne serai jamais capable. Je revois mon père tenant ma mère par la taille un soir d’été, je le revois nous dire, à mon frère et à moi, ce soir, c’est le quatorze juillet, ça vous dirait d’aller voir le feu d’artifice  ? Cette contraction du temps qui se met à résonner, cet afflux de souvenirs que j’avais d’abord pris pour un phénomène passager, non seulement ne s’arrête pas, mais est en train de s’amplifier.  »

En trois siècles, en Europe, plusieurs dizaines de milliers de femmes ont été accusées, emprisonnées ou exécutées. C’est l’empreinte psychique des chasses aux sorcières, et avec elle, celle des secrets de famille, que l’auteure explore dans ce roman envoûtant sur la transmission et nos souvenirs impensables, magiques, enfouis.

«  Roman-enquête dans l’histoire et l’imagerie de la sorcellerie, récit intime d’une adolescence douloureuse. Le complexe de la sorcière se révèle d’une grande finesse.  » Transfuge

«  Ce livre est foisonnant et passionnant. Je mets au défi chaque lectrice et lecteur de ne pas être profondément bouleversé par ce texte.  » Psychologies Magazine

«  Un livre remarquable d’authenticité et ensorcelant de vérité dévoilée.  » La règle du jeu

Coups de cœur des libraires

« L’autrice se réveille, l’image d’une femme au crâne rasé et aux grands yeux limpides imprimée dans sa rétine. Cette sorcière ne la lâchera plus ! A la recherche de son histoire, l’auteure va mener une véritable enquête, tant historique que psychologique, sur les chasses aux sorcières, mais également sur ses propres souvenirs… » Librairie Martin-Delbert (Agen)

« Tout est là : la sorcière, la chasse, les questionnements personnels, les échos intimes, les amitiés, la sororité, la psychanalyse, la spiritualité... Un livre qui fait cheminer. Grand coup de cœur ! » Marie Morel, Librairie Le Comptoir des mots (Paris)

« Dans ce livre où se conjuguent enquête, réflexion et récit personnel, Isabelle Sorente explore, avec brio, l'hypothèse d'un traumatisme inconscient de persécution hérité de la chasse aux sorcières. Une lecture vivement recommandée. » Christophe Gilquin, Librairie L’Atelier (Paris)