Ouvertes sur tous les domaines
de la curiosité contemporaine depuis 1968

NEWSLETTER
Nouveauté

On était des loups

Sandrine Collette

Acheter votre format
Papier19,90 €
« En ce temps-là on était des loups et les loups étaient des hommes, ça ne faisait pas de différence on était le monde. C’est pour ça que je vis  : toucher du doigt, du bord du cœur le territoire sauvage qui survit en moi et quand les loups hurlent dans la montagne, je sais que je ne suis pas seul. »
Ce soir-là, quand Liam rentre des forêts montagneuses où il est parti chasser, il devine aussitôt qu’il s’est passé quelque chose. Son petit garçon de cinq ans, Aru, ne l’attend pas devant la maison. Dans la cour, il découvre les empreintes d’un ours. À côté, sous le corps inerte de sa femme, il trouve son fils. Vivant. Au milieu de son existence qui s’effondre, Liam a une certitude. Ce monde sauvage n’est pas fait pour un enfant. Décidé à confier son fils à d’autres que lui, il prépare un long voyage au rythme du pas des chevaux. Mais dans ces profondeurs, nul ne sait ce qui peut advenir. Encore moins un homme fou de rage et de douleur accompagné d’un enfant terrifié.
 
Dans la lignée de Et toujours les Forêts, Sandrine Collette plonge son lecteur au sein d’une nature aussi écrasante qu’indifférente à l’humain. Au fil de ces pages sublimes, elle interroge l’instinct paternel et le prix d’une possible renaissance.

Sélectionné pour les :
Prix Femina 2022
Prix Femina des lycéens 2022
Prix Renaudot 2022 
Prix Renaudot des lycéens 2022
Prix Jean Giono 2022


« Magnifique, de concision, d’émotion brute. Entre western et variation écolo, un livre puissant qui vient questionner l’instinct paternel. » Madame  Figaro

« Un roman saisissant qui questionne avec maestria les rapports père/fils. »
Paris Match

« Somptueux. » Version Femina

«  Sandrine Collette  raconte  avec brio la puissance de la nature et la fragilité de l’amour.  » Point de vue 

« 
La grande odyssée fauve de la rentrée. Superbe.  »  Le Point

« 
Une chevauchée qui prend aux tripes. Magnétique.  »  L'Obs 

« 
Un western des temps modernes.  » Le  JDD

« Le talent de Sandrine Collette pour dire l’enfance perdue et la beauté âpre d'une nature où l’homme ne semble pas avoir sa place. »  Lire le Magazine Littéraire

« Une merveille. »  Femme Actuelle

« Rester humain est un combat de chaque instant. » Le Figaro littéraire

« On reste sidérés par la maîtrise de Sandrine Collette, aussi apte à camper la nature qu'à décrypter la complexité des relations humaines. »  L'Express

« Un roman qui se dévore à vif. Magistral »  Le Parisien

« De tous les livres de la rentrée c’est celui que j’ai dévoré d’une traite, impossible à lâcher ! Il est exceptionnel » Bernard Lehut, RTL

« Un roman âpre et brutal, mais tellement beau !  »  Le Parisien Week-End

«  Si On était des loups est un roman audacieux, il est surtout bouleversant ; il vous emmènera ailleurs, dans des contrées inconnues, là où se cache le coeur d’un homme enfin prêt à accueillir sa part d’humanité.  »  Le Figaro Magazine

Coups de cœur des libraires

« Un roman puissant à la fois sombre et lumineux, dont l'apparente sobriété du style laisse entrevoir une véritable force romanesque.» Jonathan Camus, Librairie Delamain (Paris 1er) 

« Chaque page est d'une beauté étourdissante, ce roman est d'une force émotionnelle sans pareil et Sandrine Collette signe probablement ici son chef-d'œuvre.» Juliette Lecoeur, Librairie Montbarbon (Bourg-en-Bresse) 

« Au sommet de son talent, dosant habilement suspense et émotion brute, Sandrine Collette ramène l'homme à sa juste place face à une nature lui imposant humilité et respect. Et nous offre le plus beau des voyages : celui d'un père vers son fils. Chapeau.» Librairie Tonnet (Pau) 

« Un roman brut, dur et immensément beau.» Elise, Librairie Les Beaux-Titres (Levallois-Perret) 

« C'est beau comme la nature majestueuse et impitoyable comme un orage.» Librairie Le lézard amoureux (Cavaillon)

« Magnifique, tout simplement ! » Lydie Zannini, Librairie du Théâtre (Bourg-en-Bresse)