Ouvertes sur tous les domaines
de la curiosité contemporaine depuis 1968

NEWSLETTER

Double Crime dans la rue Bleue

Jean Contrucci

Rue Bleue, au pied d'un réverbère, un cadavre sans tête ni main est retrouvé, puis un second... La silhouette noire de l'assassin rôde comme un fantôme au milieu des habitants du quartier de la Belle de Mai...
Marseille janvier 1903. Un cadavre sans tête et sans mains gît rue bleue, au coeur du quartier de la Belle de Mai, devant la manufacture des tabacs ; la tête sera retrouvée dans un terrain vague. Quelques jours plus tard on découvre un second cadavre au pied du même réverbère !
Raoul Signoret, en chasse d'informations pour la rubrique judiciaire du Petit Provençal, se lance à corps perdu dans l'enquête, avec l'aide de son fidèle oncle Eugène, chef de la police . Vite repéré après avoir sauvé un enfant de la mort et séparé deux cigarières en furie, le voilà citoyen d'honneur du quartier, où il a retrouvé avec émotion son ancien instituteur, Félix Garbiers. Ce dernier entretient une relation étrange avec la belle Gilda del Vesco jeune femme fatale surnommée « la Carmen de la Belle de Mai ». Mais l'enquête piétine, et l'assassin continue son sinistre jeu de piste : sa silhouette noire rôde comme un fantôme parmi les habitants, et un troisième cadavre est retrouvé. Alors que la panique s'empare du quartier, la belle Gilda disparaît...