Ouvertes sur tous les domaines
de la curiosité contemporaine depuis 1968

NEWSLETTER

Une soif de livres et de liberté

Janet Skeslien Charles

Acheter votre format
Commander selon votre format
Papier21,90 €Numérique8,49 €
Inspiré de l’histoire vraie des bibliothécaires de l’American Library à Paris pendant la Seconde Guerre mondiale, un roman inoubliable sur l’amitié, la famille, et le pouvoir qu’a la littérature de tous nous rassembler.
Odile Souchet, vingt ans à peine, s'épanouit dans son travail à la Bibliothèque américaine de Paris, où elle côtoie la fameuse directrice Dorothy Reeder. Lorsque la Seconde Guerre mondiale éclate, la jeune femme risque de tout perdre, y compris sa chère Bibliothèque. Alors que les nazis envahissent Paris, Odile et ses amis s'engagent dans la Résistance avec leurs propres armes : les livres. 

Inspiré de la vie de ces amoureux des mots qui ont pris le risque d'aider leurs lecteurs juifs, Une soif de livres et de liberté explore la géographie des sentiments, les conséquences de choix irréversibles et nous enseigne comment le courage peut surgir en des lieux et circonstances inattendus. 

Traduit de l'anglais par  Freddy Michalski

« Un roman qui se dévore. » Tatiana de Rosnay

« Un roman, mû par la passion des livres et le courage, qui vous emporte.  » France Culture
 
« L'auteur retrace avec brio la vie à Paris sous l'Occupation et dans un village du Montana des années 80, deux mondes opposés reliés par un fil invisible : l'amour de la littérature.  » Figaro Magazine

« L'histoire méconnue de la bibliothèque américaine de Paris, romanesque !  » Le Figaro
 
« La romancière revisite un épisode méconnu de l'histoire de la Bibliothèque américaine à Paris, qui fête son centenaire cette année.  » Point de vue

«  Un livre mêlant avec brio réalité et fiction, follement romanesque.  » Page des libraires

« Un beau roman au rythme haletant qui a choisi son camp - la Résistance - et ses armes : les livres.  » Historia


« Un récit fort instructif sur l’attitude héroïque des bibliothécaires face à la censure nazie. Un roman à lire hors et sous couvre-feu. » L'Express
 

Inspiré d'une histoire vraie

Inaugurée en 1920 grâce aux livres que les Américains envoyaient aux soldats basés en France durant la Première Guerre mondiale, la bibliothèque fournit ensuite des livres aux soldats alliés lors de la Seconde Guerre mondiale. Pendant l’Occupation et contre toute attente, la bibliothèque a pu rester ouverte grâce à l’ingéniosité de sa directrice Dorothy Reeder.

Dorothy Reeder

En 1929, après un passage en Espagne, elle est embauchée au service périodiques de l’American library à Paris avant d’en devenir directrice jusqu’en 1941. En 1944, elle revient à Paris quatre jours seulement après la libération de Paris pour organiser les secours et implanter une succursale de la Croix Rouge pour les soldats américains.

Hilda Frickart

Elle est née en 1899 et travaille comme secrétaire à la bibliothèque. D’origine suisse, elle est la sœur de la résistante Florence Frickart.