Ouvertes sur tous les domaines
de la curiosité contemporaine depuis 1968

NEWSLETTER

La Mort des rêves - Prix du premier roman du festival de Beaune 2011

Do Raze

« Je m’appelle Samuel Ferret, je suis flic à la criminelle et un jour, je sauterai d’un toit. Bienvenue dans mon Rêve. »
« Je m’appelle Samuel Ferret, je suis flic à la criminelle et un jour, je sauterai d’un toit. Bienvenue dans mon Rêve. » Imaginez une société où chacun, chaque nuit, rêverait de sa mort avec une effroyable précision, sans savoir pour autant quand elle se produira. Lorsqu’on découvre le corps d’Alexandre Grand, tué par balle, l’incompréhension et les questions ne tardent pas à surgir : comment a-t-il pu mourir assassiné alors qu’il aurait dû succomber – les registres l’attestent – à une embolie pulmonaire ? Samuel Ferret, chargé de l’enquête, découvre que la victime – est-ce une coïncidence ? – faisait des recherches sur la possibilité de faire muter les Rêves. Chacun pourrait donc modifier le cours de sa destinée. Jusqu’où Alexandre Grand est-il allé pour parvenir à une issue si tragique ? La Mort en rêves nous plonge dans un univers d’anticipation à la fois inquiétant et étrangement réel où la mort, oppressante, omniprésente, a infiltré jusqu’à l’inconscient des hommes.