Ouvertes sur tous les domaines
de la curiosité contemporaine depuis 1968

NEWSLETTER

Une histoire à tenir debout

Régine Salvat

« Qu’on me permette de mourir pour me libérer de mes souffrances », écrivait en 2008 Rémy Salvat au Président de la République. Aujourd’hui, deux ans après son suicide, sa mère lui rend un magnifique hommage.
Le hasard a voulu que Rémy soit atteint d’une maladie mitochondriale. Le hasard encore a voulu que les maladies rares, héréditaires et évolutives soient justement l’objet d’étude de sa mère. Elle est donc la première à percevoir les failles infimes de son fils. Pourtant les médecins, eux, refusent d’y croire. Dans un corps à corps entre la folie qui guette et la raison qu’il faut garder, cherchant à abattre ce monstre qui assaille son fils, Régine Salvat traverse la France, hante les couloirs d’hôpitaux dont elle essaie d’enfoncer les portes… Mais les plus difficiles à ouvrir sont celles que Rémy a fermées. Celles qui verrouillent son labyrinthe mental, son « monde de Rémy », celles qui pourraient expliquer : J’ai bien réfléchi. Je dois partir. 
Rémy aimait l’aïkido, le parachutisme, la philosophie, et Laëtitia.

Découvrez d'autres livres