Ouvertes sur tous les domaines
de la curiosité contemporaine depuis 1968

NEWSLETTER
Jacques est un jeune homme comme les autres, si peu sûr de lui, si peu sûr de son avenir : il se laisse porter sans désir au gré des rencontres et des hasards. En un instant tout bascule. En quelques jours il doit grandir.
Jacques a 18 ans. Il habite en province, dans une ville de taille moyenne, là où le chômage parait une ligne d’horizon inévitable et les sorties du vendredi soir un défouloir, un temps volé à l’ennui. Ses parents sont séparés, il « végète sans trouver de boulot », sans même en chercher. Lors d’une soirée arrosée, il commet l’écart de conduite de trop, celui qui va décider de son changement d’existence.
Jean-Christophe Millois saisit ce moment si fragile où s’opère le passage à l’âge adulte. Il a voulu aussi, à la manière des nouvellistes américains, des émules de Raymond Carver, composer une histoire dont la dimension sociale, voire politique, est essentielle.