L’histoire du fils perdu de Mao Zedong, racontée par lui-même.
FREN

Novembre 1932. La seconde femme de Mao Zedong, He Zizhen, donne naissance à Petit Mao. Deux ans plus tard, elle doit l’abandonner pour suivre la Longue Marche. 
Fondé sur des faits réels, le roman raconte ce qu’aurait pu être la vie de Petit Mao de 1934 à 1966, dans une Chine déchirée par les seigneurs de la guerre, les combats entre nationalistes et communistes, la guerre contre les Japonais, puis entre Tchang Kaï-chek et Mao Zedong jusqu’aux ravages du Grand Bond en avant et de la Révolution culturelle. 
Elevé avec amour par Wang Yi, un compagnon de Mao, mais détesté par sa mère adoptive, Petit Mao découvre à 5 ans le secret de sa filiation. A l’été 1939, Wang Yi traverse toute la Chine jusqu’à Yan’an où Mao s’est réfugié pour lui rendre son fils. Mais Mao refuse de le recevoir. Petit Mao comprend alors qu’il n’a rien à attendre de son père. 
La victoire de Mao en 1949 lui laisse espérer qu’il pourra enfin retrouver sa mère et son père mais les obstacles sont trop nombreux. Désespéré, Petit Mao se résout à vivre une existence anonyme, gardant pour lui le secret de sa filiation sous le regard des portraits géants de son père. Devenu graveur de sceaux, il échappe à la famine du Grand Bond en avant mais, quelques années plus tard, la Révolution culturelle le ramène, une fois de plus, aux réalités tragiques du maoïsme… 
Servi par une écriture très inspirée et fondé sur une connaissance approfondie de l’histoire chinoise, Petit Mao réussit à faire entendre la voix bouleversante d’un homme confronté au mystère de son identité et à l’absurdité de la vie.

Commander selon votre format

Commander selon votre format

Prix papier19,00 €
Prix numérique9,99 €