Ouvertes sur tous les domaines
de la curiosité contemporaine depuis 1968

NEWSLETTER

Pas de deux avec la mort

Alain Germain

Règlements de comptes sanglants dans le milieu du ballet classique, quand l'art transcende tout sauf le crime !
Nous sommes à Paris en 1969 et la troupe des ballets de la Tour Eiffel s'apprête à triompher dans une nouvelles production du Lac des cygnes au théâtre des Champs-Elysées. Chaque matin les danseurs travaillent avec Madame Olga, une institution cette Olga, ancienne du Bolchoï, émigrée en France comme tant de russes pendant la révolution, elle est d'une exigence sans pitié et mène ses élèves à la baguette. Mais entre les danseurs règnent la jalousie et l'envie, un terreau idéal pour la haine. Aussi quand les deux étoiles Boris et Tatiana sont d'abord menacées puis agressées, il faut d'abord sauver le spectacle et quand un couple providentiel les remplacent avec une facilité déconcertante, nous sommes en droit de nous demander si ce n'est pas à Ludmilla et Vladimir que le crime profite... Mais ce serait tirer de bien rapides conclusions et ignorer que le monde du spectacle est composé de personnalités fragiles qu'un rôle peut parfois faire sombrer dans la démence... Le jeune docteur Douala, balletomane à ses heures perdues, et qui viendra au secours de Tatiana l'apprendra à ses dépends.