• Nouveauté

Pandorini

Florence Porcel

Le célèbre acteur Pandorini vient de mourir. Les hommages abondent. Une jeune femme se souvient. L’acteur hante ses pensées. Elle voulait devenir  comédienne. Pandorini lui a vendu du rêve. Lui en a volé, aussi.
FREN

Pandorini, monstre sacré du cinéma français, vient de mourir. Le monde médiatique s’agite. Sur les plateaux télé, les commentateurs se succèdent, on raconte, on rend hommage. Une femme se souvient.

L’acteur hante ses pensées depuis quatorze ans. Elle en avait dix-neuf, elle commençait sa vie d’adulte en douceur, portée par ses rêves. Pandorini lui en a vendu.  Lui en a volé, aussi. Elle n’a jamais oublié. Bientôt, les langues vont se délier et la jeune femme va réaliser qu’elle n’a pas vécu une histoire d’amour. Elle était sous emprise.

Avec une écriture sincère, vive, à fleur de peau, Florence Porcel plonge la plume dans la plaie. Elle s’inspire d’un épisode de sa vie pour raconter la destruction de l’innocence d’une jeune adulte par un homme de pouvoir.

«  Un vrai roman post-#MeToo  »  Causette

«  Florence Porcel parle d’un sujet devenu tristement célèbre mais essentiel pour toutes les victimes de violence sexuelle  ».  La Fringale Culturelle

«  Une fine analyse des tempêtes médiatiques qui accompagnent les accusations publiques de violences sexuelles  »  Cheek Magazine

«  Dans quelques années, Pandorini pourra être lu par les sociologues comme la traduction littéraire du mouvement #MeToo. Il sera aussi considéré comme symptomatique des clichés amoureux, d’une forme de naïveté féminine, une naïveté que la narratrice, les années passant, finit par analyser. Il témoigne aussi du cheminement qui conduit du drame intime à l’exposition publique.  »  Libération
 
«  250 pages, d'une écriture fluide et sincère. [...] Avec beaucoup de justesse, l'autrice décortique la descente aux enfers de la jeune étudiante, l'emprise de son amant, sa sidération au moment de ce premier rapport sexuel qu'elle n'a pas souhaité et aussi son déni.  »  Le Parisien
 
« C’est vraiment très subtil.  »  Sud Radio 
 

Commander selon votre format

Commander selon votre format

Papier18,00 €
Numérique12,99 €

Découvrez d'autres livres

Nouveauté
Parution : 07/04/2021
250 pages
La Grenade

Cet été-là, il n’a jamais fait aussi chaud. Alex s’apprête à fêter ses treize ans dans une relative indifférence, coincé entre une mère qui a enterré ses rêves et un père obnubilé par les simulations aériennes. Son seul horizon est la nationale qui longe son village. Heureusement, il y a Jérôme et Sophie, ses meilleurs amis, et les eaux turquoise des Caraïbes, l’ancienne carrière de la commune, un îlot de fraîcheur où ils passent leurs après-midi. Mais quand son père se retrouve au chômage, tout se met à dérailler. Sa mère a des envies d’évasion et Marko, la brute du quartier, décide de privatiser les Caraïbes. Alex ne va pas se laisser faire, il est déterminé à sauver cet été et cette famille. Ce premier roman drôle et amer est un cri de rage contre la monotonie et l’ennui, contre cette vie trop étriquée pour les rêves, contre la croyance que jamais rien ne peut changer.