Les morts de la Deûle

Une enquête dans le Nord

Tomas Statius

Couverture

Entre octobre 2010 et novembre 2011, les corps de cinq hommes ont été repêchés par la Brigade Fluviale dans le canal de la Deûle, à Lille. On a parlé d’accidents, d’ivresse, d’un hasard malheureux, d’un tueur en série.
Tomas Statius livre une enquête passionnante sur ces affaires classées sans suite à l’époque. Il a retrouvé les familles désemparées, les policiers perdus, une ville qui n’a jamais cru à la thèse de l’accident. Il nous mène au cœur des milieux skins du Nord qui sont une clé essentielle pour comprendre ces morts.
 
« Statius ne lâche pas l’affaire et, révélant la part d’humanité de chacun, prouve aussi qu’il est un véritable écrivain, éclairant le réel sans jamais s’en laisser déborder. » Livres Hebdo

« Dans cette enquête haletante, écrite à la première personne, au carrefour du journalisme, de la sociologie et du true crime, Statius reconstitue la vie et les derniers instants des cinq jeunes hommes. Il retrouve les familles, les amis, remarche sur les pas des victimes. Il reconstitue le Lille nocturne et interlope, où les mêmes gens se recroisent dans les mêmes bars et où l’atmosphère, alcool aidant, est souvent électrique. Avec, en arrière-plan, l'ombre menaçante de la Deûle. » Le Monde

« Après deux ans d'enquête, le journaliste Tomas Statius remet en question, avec un vrai talent d'écriture, l'hypothèse de la série d'accidents dans ce qu'on a appelé « l'affaire des noyés de la Deûle » ». 20 Minutes