Ouvertes sur tous les domaines
de la curiosité contemporaine depuis 1968

NEWSLETTER
Remercie-t-on jamais assez ceux qui nous ont aimés, aidés, et sans qui nous ne serions pas tout à fait les mêmes ? Après Les Loyautés, ce roman explore les gratitudes, cette forme de reconnaissance ou de dette qui nous lie les uns aux autres et transcende nos vies.
«  Je suis orthophoniste. Je travaille avec les mots et avec le silence. Les non-dits. Je travaille avec la honte, le secret, les regrets. Je travaille avec l’absence, les souvenirs disparus, et ceux qui ressurgissent, au détour d’un prénom, d’une image, d’un mot. Je travaille avec les douleurs d’hier et celles d’aujourd’hui. Les confidences. 
Et la peur de mourir.  
Cela fait partie de mon métier.
Mais ce qui continue de m’étonner, ce qui me sidère même, ce qui encore aujourd’hui, après plus de dix ans de pratique, me coupe parfois littéralement le souffle, c’est la pérennité des douleurs d’enfance. Une empreinte ardente, incandescente, malgré les années. Qui ne s’efface pas.  »

 
Michka est en train de perdre peu à peu l’usage de la parole. Autour d’elles, deux personnes se retrouvent  : Marie, une jeune femme dont elle est très proche, et Jérôme, l’orthophoniste chargé  de la suivre.

Découvrez d'autres livres