• Nouveauté

Le week-end

Charlotte Wood

Il y a Jude, grande restauratrice à la retraite, Wendy, ­figure intellectuelle reconnue, et Adele, l’actrice qui ne décroche plus aucun rôle. Depuis la mort de Sylvie, la quatrième comparse, elles tentent coûte que coûte de soigner leur amitié, réalisant avec peine que leur pierre angulaire n’est plus là et que sans elle, l’équilibre du groupe est menacé.
Le temps d’un week-end, les trois femmes se retrouvent pour vider la maison de Sylvie. Les frustrations et les souvenirs douloureux de chacune refont surface. Des caractères qui s’opposent, un chien vieillissant, des invités surprises, du vin qui coule à flot et le chagrin d’avoir perdu leur amie menace d’éteindre leur lien pour de bon.

Le week-end explore cette deuxième partie de la vie, le moment du bilan et la conscience du déclin à venir. Souvent drôle, et d’une ­finesse incroyable, Charlotte Wood célèbre la tendresse et l’amitié comme personne.

Traduit de l’anglais (Australie) par Sabine Porte