• Nouveauté

Le grand saut

Renaud Dély

Couverture
FREN

Jeux olympiques de Los Angeles, 8 août 1984. Un jeune homme aux boucles brunes court à petites foulées, sa perche à la main.
À des milliers de kilomètres, en pleine nuit, un enfant est planté devant son poste de télévision. Il regarde Pierre Quinon qui s’envole, décroche la médaille d’or du saut à la perche. La prouesse lui fait oublier, un instant, le souffle court de sa mère dans la chambre à côté.
Pourtant…
Malgré une jeunesse assombrie, l’enfant construira sa vie. En dépit d’une jeunesse lumineuse, Pierre Quinon écourtera la sienne. Il se défenestre le 17 août 2011, miroir inversé du saut qui l’a sacré dieu de l’Olympe.
Deux trajectoires, deux existences, racontées par la mémoire du cœur.

Finaliste Prix Jules Rimet 2021
Sélection Grand Prix Sport & Littérature 2021


« Un magnifique récit littéraire. » Livres Hebdo

« Entre la lumière entrevue sur un perchiste qui ne sut jamais redescendre de ses hauteurs et les ombres envahissantes d’une mère  qui glisse vers la disparition, Renaud Dély trouve toujours le ton juste, infiniment pudique. » Le Point