Ouvertes sur tous les domaines
de la curiosité contemporaine depuis 1968

NEWSLETTER

Le Col du chaman

Stan Jones

Une nouvelle enquête de Nathan Active, dans la communauté inupiat du Nord de l’Alaska. Dépaysement garanti.
 
« Dans la suite de L’Homme qui tue les gens, Nathan Active est toujours aussi admiratif devant la vaste toundra de l’Alaska, une région austère que Stan Jones réussit à rendre dans toute sa beauté glaçante. »
The New York Times
 
L’agent fédéral Nathan Active, bien qu’unupiat de naissance, reste, pour la communauté traditionnelle, un naluaqmiiyaaq ou presque blanc : celui « qui a l’hiver dans ses yeux ».  Il vit toujours à Chuchki, il est toujours en décalage avec ses habitudes de citadin, et particulièrement malheureux à cause du froid et de la neige. Mais son statut d’outsider lui permet de porter un regard neuf sur les questions politiques tribales. Quand une momie Inupiat, donnée par Le Smithsonian, est volée par des extrémistes et qu’un des membres du conseil tribal est retrouvé empalé sur le harpon appartenant à la même momie, il part à la recherche du coupable à travers la steppe.

Traduit de l’anglais (États-Unis) par Frédéric Grellier