• Nouveauté

Le chant des ténèbres

Ian Rankin

La famille passe avant tout, même avant la vérité.

Cinq heures du matin. John Rebus, pourtant à la retraite, est tiré du lit par la sonnerie stridente du téléphone. À l’autre bout, sa fille, paniquée, lui apprend que son compagnon Keith a disparu. De son côté, la police écossaise découvre le corps d’un riche étudiant saoudien, Salman bin Mahmoud, assassiné sur un vulgaire parking d’Édimbourg. Et les pistes, aussi ténues que variées, ne semblent mener nulle part.
Tandis que Siobhan Clarke et l’inspecteur Malcom Fox tentent de démêler cette enquête, John Rebus roule vers le petit village côtier plein de secrets où réside sa fille. Mais, pour la toute première fois, la vérité est peut-être ce qu’il désire le moins découvrir…

Un polar palpitant qui, sur toile de fond de Brexit, aborde la violence de la xénophobie et explore la puissance et la fragilité des liens familiaux. Un livre qui se dévore, pimenté à souhait par l’humour de cet enquêteur atypique.

Traduit de l’anglais (Écosse) par Fabienne Gondrand

« Ian Rankin : le meilleur du polar écossais. » Rolling Stone

« Ian Rankin est un génie. » Lee Child

« Le meilleur de Rankin, le meilleur de Rebus, quand la fiction rejoint l’actualité et transcende tous les genres et toutes les attentes. » Michael Connelly

« Rebus est l’un des plus grands personnages de romans policiers anglais : aux côtés de Sherlock Holmes et de Hercule Poirot. » Daily Mail

« Il y a quelque chose de profondément mélancolique dans ce livre et dans l’écriture même de Rankin. Une mélancolie qui se laisse apercevoir à travers les persiennes de l’humour qui parcourt tout le récit. Tout cela porte, on l’a dit, la marque d’un véritable écrivain et est en même temps une politesse faite au lecteur. » Livres Hebdo

«  Un polar palpitant qui, sur toile de fond de Brexit, aborde la violence de la xénophobie et explore la puissance et la fragilité des liens familiaux. Un livre qui se dévore, pimenté à souhait par l’humour de cet enquêteur atypique. » Centre Presse

«  Depuis vingt ans, il est l’un des fers de lance du roman noir d’outre-Manche. Aussi apprécié chez lui que chez nous, l’Ecossais livre une nouvelle enquête qui promet un beau début d’année aux passionnés du genre. » Hubert Artus, Le Parisien Week-end

Commander selon votre format

Commander selon votre format

Papier22,50 €
Numérique15,99 €

Découvrez d'autres livres

Nouveauté
Parution : 11/01/2021
22 pages
Grands Formats

«  Deux choses à savoir quand on est beau mec et qu’on sait s’habiller : la première, les gens ont tendance à vous remarquer ; la seconde, personne ne vous croit capable d’une mauvaise action. L’exercice de ma fonction implique un juste compromis entre les deux.   » Confessions d’un pickpocket.