Ouvertes sur tous les domaines
de la curiosité contemporaine depuis 1968

NEWSLETTER

La société des jeunes pianistes

Ketil Bjørnstad

Un drame familial, un roman artistique et un portrait captivant des amours et des obsessions d'un jeune homme à la fin des années 60 à Oslo.

Ce roman nous plonge dans l'univers de quelques jeunes pianistes, étudiant à Oslo, à la fin des années 60. Notre héros, Aksel Vinding, tombe fou amoureux de la prodige Anja Skoog. Cette rencontre bouleverse leurs existences. Les deux jeunes gens font parti d'une poignée d'élèves sélectionnés pour participer à un grand concours de piano. Pour Anja qui surpasse tous ses camarades par son talent, il est presque gagné d'avance. Leur énigmatique professeur, Selma Lynge, a néanmoins une influence dangereuse sur Anja et Aksel qui sent une catastrophe se profiler. Traduit du norvégien par Jean-Baptiste Coursaud.

« Tout simplement superbe ! Voilà enfin un livre qui nous remonte vers les instants privilégiés du retour paisible sur soi, dans la douceur nocturne, paysages avec mélancolie tendre, quand l'étoffe de la vie devient enchantement, lucidité, vérités du coeur. »  Le Point 

« L'une des plus jolies partitions de la rentrée. »  Madame Figaro

« Peu de livre donnent cette impression d'immersion totale. La société des jeunes pianistes réussit avec brio à nous faire vivre la vie de ces jeunes espoirs de la musique classique qui décident de tout sacrifier à leur art et à une hypothétique carrière. Il y a beaucoup de passion, de rythme et de sentiments forts dans ce roman que l'on dévore des yeux et des oreilles.  »  Lire

« On attendait depuis longtemps qu'un éditeur français publie un livre de Ketil Björnstad, musicien compositeur et écrivain norvégien, prophète en son pays, et ailleurs.  »  Le Monde

« Histoires d'amour, histoire de deuil, histoires de musique, c'est à ce concert, en crescendo, que nous invite le Norvégien. Son roman est parfois feutré comme du Vermeer, parfois criant de douleur comme une toile de Munch.  »  L'Express

« Vous lisez La Société des Jeunes Pianistes, et vous entendez Chopin, Brahms, Beethoven. Rarement un roman n'a été en si parfaite symbiose avec la musique.  »  ELLE 

« Résister à un scénario aussi tentant serait du gâchis.  »  La Vie