Clandestinement vôtre

Charles Cédric Tsimi

FREN

D­ans le cadre d’une demande de permis de séjour, un jeune clandestin est convoqué à un test de maîtrise du français. Piqué au vif, il répond à l’administration en adressant le livre que vous tenez entre vos mains. Un roman au style aussi éloquent que décapant, l’histoire de son arrivée en France.
Dans Clandestinement vôtre, vous n’entendrez parler ni de colonisation ni de couleur de peau, mais vous goûterez à l’humour cinglant d’un jeune homme qui rêve de quitter le Cameroun pour étudier les sciences politiques en France. Vous le suivrez dans ses aventures hexagonales, s’acharnant à survivre, à jouer de son intelligence, parfois de ses charmes, pour donner vie à son ambition : rentrer un jour au pays pour mener une révolution. 
 
Pas de place pour les tabous avec Charles Cédric. La seule chose qui compte, c’est la vie, les souvenirs, l’instant présent, l’amour, le bonheur.
La sincérité. Ce livre est une fiction inspirée de sa vie, à laquelle se sont ajoutés quelques bobards dont les écrivains ont le secret.
C’est ainsi qu’ils s’approchent de la vérité.

«  L’écriture de ce roman est vive, pétillante, à l’image d’un narrateur peu doué pour la tristesse. [...] Qu’on le nomme au Collège de France  !  »  Le Canard Enchaîné

« L'auteur débute en littérature avec un esprit qui emporte tout sur son passage. »  ELLE

«  Savoureux et plein d'esprit  »  Radio RTBF

« 
Mordant, piquant, sans tabou et d’une grande sincérité, ce texte révèle le parcours d’un jeune homme idéaliste, disposant d’un sens de l’humour et de la débrouille sans faille qui lui permettront de survivre et de construire (par amour) son avenir sur cette terre d’accueil.  »  Page des libraires

«  Charles Cédric Tsimi évoque avec humour et sans apitoiement la vie d'un sans-papier à Paris, dans un ouvrage non polémique qui oeuvre pour une réflexion non manichéenne sur la condition des personnes en situation irrégulière.  »  La Fringale Culturelle

«  Un récit éloquent [...]. Une vie de clandestin  entre débrouille, amour et déboires avec l'administration, racontée avec beaucoup de finesse et d'humour.  »  TV5 Monde

«  Un cri du coeur  »  RFI

« U
ne langue électrique, crue aussi, qui évoque l’énergie du slam ou du stand-up.  »  Sud Ouest