LA NOTE NOIRE PRIX 1ER ROMAN FESTIVAL BEAUNE

Chris Costantini

Couverture
FREN

Thel, un policier new-yorkais désabusé, est confronté à un crime étrange : un jeune homme a été retrouvé égorgé, le drapeau des États-Unis dessiné sur le front. Le FBI et la CIA, dans le contexte d’angoisse de l’après-11-Septembre, penchent très vite pour la thèse d’un complot islamiste et s’emparent de l’enquête. Quand une autre victime est retrouvée égorgée à Chicago, avec cette fois le drapeau britannique comme signature, Thel, obstiné, décide de poursuivre les recherches de son côté. Elles le conduiront à Nice, Los Angeles et San Francisco. Il ne tardera pas à comprendre qu’il n’est qu’un pion dans le projet machiavélique du meurtrier, qui l’oblige à faire resurgir du passé de douloureux souvenirs.
Avec ce premier roman au suspense haletant, Costantini nous offre, sur fond de jazz, un bel hommage aux films noirs et à la littérature américaine.