Vous êtes ici

Le Journal de Myriam Bloch

Le Journal de Myriam Bloch
EAN : 
9782709625661
Parution : 
01/09/2004
216 pages
18.00 €

Onglets langues

Tout commence à partir d?un livre lu dans la petite enfance, Le Journal de Myriam Bloch dont une page marquera à jamais la narratrice. C?est l?histoire de ce livre, perdu et retrouvé, qui va déclencher, par un effet de miroir, le processus d?écriture de cette histoire de vie.
La narratrice retrace son parcours de femme dont l?enfance a été baignée par les traditions juives et orientales, auxquelles elle se sent lié par une sorte d?alliance charnelle ; enfance relativement protégée en Algérie, dans l?harmonie d?une identité métissée, alors qu?en France on déportait les Juifs. Mais l?indicible catastrophe va la rattraper, d?abord à travers les récits des camps de la mort qui arrivent jusqu?à elle et vont lui faire une « seconde peau », ensuite par l?histoire tout court qui d?une certaine façon continue. Deux motifs courent tout au long du livre, renvoyant au thème de la mémoire : celui du palimpseste, notre vie n?étant faite que de couchent successives qui pour se recouvrir ne sont jamais totalement effacées ; ensuite celui de la cage d?escalier qui orchestre, comme en une caisse de résonance, les allées et venues de nos destins toujours semblables et toujours différents.
How a book read during childhood can influence the course of one?s life.

It all began with a book the author read in childhood, The Diary of Myriam Bloch. Its pages are engraved on her memory and when, after many years, she comes across the cherished title again, it becomes the catalyst for the writing of this life story.

The narrator tells of her wonderful protected childhood in Algeria, steeped in Jewish and oriental tradition. While she lived in total harmony with her mixed heritage, she never could have imagined that Jews were being deported in France. But the reality of this unspeakable horror will inevitably catch up with her.

The stories she hears of the death camps will change the way she sees herself forever. She becomes aware of what it means to be Jewish and, throughout her life and history, has never ceased exploring her identity.