Vous êtes ici

La Vallée du saphir

La Vallée du saphir
EAN : 
9782702445587
Parution : 
12/10/2016
300 pages
7.90 €

Onglets langues

- I-LA-KAK’ !

Monza articula ce nom lentement, faisant claquer sa langue comme un coup de fouet pour prononcer la dernière syllabe. Jamais un nom de ville n’avait suscité autant de remue-ménage à Madagascar.
Jusqu’en 1998, Ilakak’ n’était qu’un petit hameau, traversé par le principal axe routier du sud malgache. Depuis cette date et la découverte d’un saphir bleu près de sa rivière, Ilakak’ était devenue une ville de près de trente mille habitants. Une ville de planches et de clous, qui évoquait le Far West des ruées vers l’or. Des baraquements construits dans l’urgence, pour les besoins des prospecteurs affluant par milliers des quatre coins du pays. C’était la fièvre. La fièvre du saphir bleu.
Bon sang ! Monza aussi aurait bien empoigné une pioche et creusé. Mais il n’était pas là pour ça.
 
L'inspecteur Monza débarque à Ilakak’, au sud de l’île Rouge, pour s’attaquer à sa première enquête avec l’incorrigible détermination du débutant. Un ombiasy (un « sorcier » guérisseur), doyen du village voisin, a été assassiné. L’œuvre de dahalos, ces bandits voleurs de zébus ? Ils craignent pourtant les pouvoirs de ces sorciers, capables de trouver des plantes pour lutter contre la peur, la fatigue, et même, dit-on, pour éviter les balles. Qui, alors, pour oser s’en prendre à un tel homme ?
Pour l’instant, Monza l’ignore. Ce qu’il sait, c’est que la ville du saphir bleu rend fous tous ceux qui y débarquent. C’est Mamabé qui le lui a dit. Elle sert du café tous les matins à la gare routière et voit tout, sait tout, entend tout.
S’il veut résoudre sa première enquête, Monza va devoir comprendre la folie qui ronge Ilakak'. La comprendre, la vivre, et tenter d’en sortir vivant…
 
Masque of the Year Award 2016
 “I-LA-KAK”!
Monza articulates the name slowly, slapping his tongue like a whip on the last syllable. Never has the name of a village inspired so much mayhem in Madagascar. Up until 1998, Ilakak was a small hamlet crossed down the center by the main North/South route.  Since then, and the discovery of a blue sapphire near the river, Ilakak has blossomed into a city of more than thirty thousand. A city built of wood and nails bearing a close resemblance to the cities that grew quickly during the California gold rush.  There was fever in Ilakak, blue sapphire fever!  Monza himself felt the urge to pick up a shovel and dig, but that wasn’t why he was here…
Inspector Monza arrives in Ilakak on the southern Island Rouge to commence his first investigation with the incorrigible determination of the beginner. An ombiasy (sorcerer), respected elder of a nearby village, has been assassinated.  Could it be the fault of the dahalos, a gang of zebu-rustlers? But they fear the power of the ombiasy who have the knowledge of plants that can eliminate fear, fatigue and even, it is said, avoid bullets.  Who then would dare attack such a man?
For now, Monza is at a loss.  What he does know however is that the city of the blue sapphire turns all who show up there into lunatics. Mamabé told him so.  She serves coffee every morning at the truck station and she sees all, knows all and hears all.
 
If he wants to solve his first murder investigation, Monza will have to deal with the insanity eroding Ilakak. He will have to live it, breathe it and try to make it out alive…

Dernières actualités liées à ce livre