Vous êtes ici

Valentin Spitz dans L'Express

02/07/2016

" Dans ce roman saccadé et cinglant, mais tout en replis, qui s'ouvre par une ode satanique et gifle à chaque chapitre, le prévisible est sale, et la surprise finale, atroce."

Les auteurs liés