Vous êtes sous Internet Explorer 6, nous vous conseillons de mettre à jour votre navigateur !
Auteurs > Fellag





b
c Imprimer

Partager sur :

Revue de presse :


Le courrier de l'Atlas : Un espoir, des espoirs

"On le connaissait homme de théâtre et romancier, le voici conteur. A 64 ans, l'artiste algérien exilé à Paris n'a pas fini de nous surprendre. Dans son dernier ouvrage, une sorte d'ovni entre roman et essai qui relate la conversation entre un immigré algérien de la deuxième génération et un pilier de bar parisien, Fellag revient sur cinquante ans d'histoire de son pays." Nadia Hathroubi-Safsaf




Midi Libre : Un espoir, des espoirs

"Un dialogue de comptoir astucieux et politiquement poétique." D.H.

 






Centre Presse : Un espoir, des espoirs

"De l'humour, de la tendresse." P. Bruyere

 






Le Point : Un espoir, des espoirs

"L'humoriste algérien dresse une fresque mélancolique, politique, historique et humoristique de l'Algérie. Avec une question qui prend la forme d'un personnage récurrent dans le récit : l'Espoir existe-t-il ?" S.M.





Fellag

Biographie

Prix Raymond Devos pour la langue française (2003), Fellag est à la fois comédien, humoriste et écrivain. Il a notamment joué dans Bashir Lazhar de Philippe Falardeau, qui lui a valu le Génie du meilleur acteur canadien (2012). Il a publié trois recueils de nouvelles et trois romans aux éditions Lattès : C’est à Alger (2002), Le Dernier Chameau et autres histoires (2004), Comment réussir un bon petit couscous (2003), Rue des petites daurades (2001), L’Allumeur de rêves berbères (2007) et enfin, illustré par Jacques Ferrandez, Le Mécano du vendredi (2010).


Bibliographie
 

 

 

Mentions légales